Les autres pigmentations atypiques chez les tigres

                                      Les autres pigmentations atypiques chez les tigres

Elles sont moins connues et beaucoup plus rares. De même que pour le tigre blanc, ces différences de pigmentation sont dues à des mutations génétiques rares et récessives.

Tigre doré

Les tigres dorés :

Leur pelage est blanc avec des restes de roux formant des sortes de rayures. Leurs yeux sont bleus. Ils sont en moyenne plus grands que les tigres normaux. Plus rares que les tigres blancs, ils font aussi les frais de la consanguinité et de l'élevage intensif.
Leur mutation génétique s'appelle le ruffisme.


Tigre albinos
©Tony Northrup

Les tigres albinos :

Leur corps ne produit pas de mélanine ou celle-ci est mal synthétisée. Du coup, ils sont totalement blancs, sans aucune rayure. Leurs yeux sont rouges ou roses.
Leur anomalie s'appelle l'albinisme.


Tigre noir

Les Tigres noirs :

On a longtemps cru que les tigres noirs n'existaient pas, mais en 1993 une peau de tigre noir a été confisquée par la police. Il ne s'agit pas de mélanisme comme pour les panthères, mais plutôt d'un élargissement anormal des rayures. Sur le dos, elles se rejoignent totalement, provoquant l'illusion d'un tigre noir.


Les Tigres bleus :

Ces tigres n'existent absolument pas. Il s'agit d'une fantasmagorie qui n'existe que dans les romans. Toutes les photos que l'on peut trouver sont des photos montages.

18 votes. Moyenne 3.17 sur 5.

Bonne visite sur Tigreland

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×